Trophée VMA Evolution / Challenge VMA Evolution

competition motos 400cc 4tps 250cc 2tps de 1985 à 1995
 
AccueilS'enregistrerConnexion
"Bientot la reprise des courses!!!"

Partagez | 
 

 CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Team Manager

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 56
Localisation : Une île à l'extrème ouest du pays ...

MessageSujet: CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.   Ven 5 Juin 2015 - 22:42

Bonsoir à tous et toutes, suite des aventures de la 451, avec toujours un léger décalage en toile de fond.

Bienvenue sur le circuit Carole, tourniquet parisien s'il en est :

Vendredi 8 :

A l’inverse de Croix, nous retrouvons un ciel parisien plus clément et des températures un peu plus hautes.
Beaucoup de monde sur le circuit et nous sommes éparpillés au gré des heures d’arrivée.

Pour ma part ce fût une journée marathon, étant à Montpellier depuis le lundi pour des essais pneumatiques, je prenais la route du retour le matin même et ne suis arrivé qu’en début de soirée.
Le temps de m’installer et de me restaurer, il fallait que je pense aussi à me reposer. Les kilomètres de la journée (et de la semaine) ont lassé des traces. Pour la mécanique je verrais cela demain avant les qualifications.


Samedi 9 :

Après un réveil difficile et heureusement et surtout, une bonne douche, je commençais une petite séance de mécanique sans trop traîner. Le roulage étant prévu fin de matinée. Peu de temps pour réagir avec en plus, une fatigue latente.
Pas top pour commencer un week-end de course, mais bon on fait avec.
Heureusement mon pote,  que dis je mon ami Gilles, propriétaire de la 451, arrive en tout début de journée. Ce sera un plus important. C’est la première fois de la saison que je ne suis pas tout seul sur une course. Soutien moral et coup de main sont au rendez vous.  

Qualification 1 :

Dès les premiers tours je m’aperçois que je tire un peu long, heureusement pas trop. Le moteur ne « sonne » pas comme d’habitude et ne délivre pas sa puissance correctement. Il va falloir essayer de gérer le handicap, d’autant plus que je n’arrive pas à me mettre dans le rythme. Pas simple à négocier cette histoire.

En toute fin de séance et en prenant une roue pour être honnête, j’arrive à arracher un ou deux tours « rapide ».
Un accouchement aux forceps en quelque sorte.
J’ai eu beaucoup de chance, j’ai le 17ème temps et fais partie de la série1.
Pour une fois et contrairement à Croix, je suis sûr (à moins problème), de marquer des points.

Genre de situation plus confortable et qui apaise l’esprit.

Le début d’après midi est consacré aux modifications de la moto et à une petite révision, car la 451 est venue de Croix sans aucun contrôle (ce que je n’aime guère mais le temps à vraiment manqué).

Après le travail, un peu de repos pour le « pilote ». Sleep  Quand j’émerge, je m’aperçois que l’évolution des conditions météo ne correspond pas tout à fait à mes prévisions. Obligation de changer la carburation sous peine de sanction grave, immédiate.
En théorie j’ai le temps, mais c’est sans compter sur la qualité de l’organisation, qui a pris de l’avance sur l’horaire prévu. GLOUPS !  Je suis en retard.

Grand frais force 10, comme on dit chez nous en Bretagne. Je me jette sur les carburateurs, modifie et remonte très rapidement. Pas le temps pour la procédure habituelle (vérifier si tout va bien en faisant chauffer le moteur).
Le temps de m’habiller et de foncer en pré grille rejoindre mes petits camarades de jeux. Il était temps. OUF !
Nous entrons en piste.


Finale 1 :

Le moteur démarre mal, ce n’est pas dans ses habitudes. Bizarre !
Je me rends compte très vite qu’il y a un problème sérieux sur ma 451. Très brutal, ne prenant pas plus de 8000 sans avoir de puissance. Je suis juste devant la voiture médicale pour accomplir ce tour de formation à la vitesse d’un escargot essoufflé. Tout le monde est déjà sur la grille depuis longtemps, quand, pour éviter de tout casser et la mort dans l’âme, je sors de la piste. Le rideau  tombe.

Toute la responsabilité sur mes épaules. Qu’ai je pu oublier pour arriver à ce résultat ?
Je me repasse mentalement les différents phases et gestes effectués. Je ne vois vraiment pas, mais tout s’est passé si vite.
Retour case camion, démontage du réservoir, rien ne manque. Je retire l’embryon de boite à air et là … horreur, je comprends tout. Une durite de commande de solénoïde d’air s’est débranchée (ou n’a pas été branchée), mais impossible de me rappeler. Qu’importe, le résultat est là et je m’en veux.

Faute professionnelle mon garçon !

Travailler dans l’urgence est pratiquement, toujours source de problème. Je n’ai pas pu suivre les procédures établies et le résultat parle de lui même. Dommage, des points qui s’échappent bêtement et une finale gâchée... J'ai bouffé mon Joker.


Dimanche 10.

                                               

Finale 2 :

La revanche doit être mon alliée.  Tout a été vérifié, le moteur démarre bien et sonne clair, je fonce en pré-grille le couteau entre les dents.

Dans le plus pur style Joe Bar Team, je n’attends qu’une chose l’extinction des rouges. GAZZZZZ ….
Mon départ est parfait, je pointe au premier virage (à vue de nez), dans les dix / douze.
Je commence à faire ma place au soleil. Le sinueux est avalé sans autre forme de procès mais l’entrée (et surtout la sortie) de la parabolique, me rappelle vite à l’ordre.
En fort appui, l’amortisseur avoue les limites de son âge et je ne peux accélérer comme je le voudrais, c’est à dire à fond. Je passe un rapport de plus et laisse le moteur tracter. Alors forcément je perds du temps.
Je vois alors mes poursuivants me repasser un à un, dans la ligne droite opposée.

Ce n’est pas possible, je suis maudit, faire un aussi beau départ et ne pas pouvoir défendre sa place.
GRRRRR …  Mad
Bon pas de panique, la moto fonctionne bien, freine très bien, il faut que je m’applique tour par tour. Mais rien n’y fait. L’écart grandi doucement mais inexorablement.
Je repousse encore les limites du freinage, à « HOTEL » la roue avant plantée dans l’asphalte, l’arrière balayant allègrement la piste, je suis au maximum des  possibilités de mon fier destrier, mais je m’accroche et ne veux rien lâcher.
Quand soudain (nous avons dépassé le stade de la mi course), il me semble que l’écart se stabilise.
Je ne rêve pas. Non seulement je ne perds plus de terrain mais je commence à revenir.
Comme un chasseur, je fond sur ma proie, le viseur est ajusté et le coup de grâce prêt à être donné.
En un tour l’affaire est entendue. Et d’un !
Je poursuis mon effort, un deux temps se profile dans mon champ de vision.
Son moteur va bien, le bougre !
Petite erreur à la sortie de « GOLF » et j’arrive à me glisser dans son sillage.
Juste avant le freinage d’ « HOTEL », la 59 me double. C’est ma chance, je me place milieu de piste légèrement décalé sur son arrière gauche. Si je ne loupe pas mon freinage, je conserve l’intérieur et c’en est fini.
Réglé comme du papier à musique, ça passe. YESSSSS !
Il ne me reste que deux tours et encore un concurrent à porté d’accélérateur. Mais là c’est trop juste, 2 tours de plus peut être ? mais l’important n’est pas là.
La finale 2 rattrape la première, cette 14ème place j’ai été la chercher avec les tripes et efface ce funeste samedi.   cheers

Week-end mitigé, mais je suis très content. Je n’ai pas réussi ce coup ci à être à 100 %, mais pas de casse, de chute, juste une grosse « bévue ». Pas prêt de refaire la même erreur et d'encore plus soigner la préparation.

A tous, sportivement.

Team Manager.
Revenir en haut Aller en bas
MD-SF43

avatar

Messages : 2642
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 61
Localisation : 43380 saint-Cirgues auvergne

MessageSujet: Re: CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.   Sam 6 Juin 2015 - 3:20

[url=http://smileys.  beau CR

mais en première course j'avais pas vu que tu ne l'avais pas faite ..trop obnibulé par le Marco sur la mienne ...

bravo pour la c2 , comme j'ai dit après croix , tu as bien progressé entre les courses pour être prêt à navarra ! [url=http://smileys.

a la prochaine à saintonge où comme on dit il y a que 5 virages alors pas dur à apprendre ... bon il reste à aller vite aussi tongue  lol!
Revenir en haut Aller en bas
THE PEPERE

avatar

Messages : 652
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 60
Localisation : Champagne Ardennes

MessageSujet: Re: CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.   Sam 6 Juin 2015 - 8:34

Beau CR.
Revenir en haut Aller en bas
Team Manager

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 56
Localisation : Une île à l'extrème ouest du pays ...

MessageSujet: CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.   Sam 6 Juin 2015 - 12:01

Merci à vous. C'est toujours un plaisir d'écrire.

Pour Saintonge, effectivement ce n'est pas le plus dur à apprendre.
Mais il faut prendre le bon tempo. Je ferais comme d'habitude quand je ne connais pas.
Rouler, observer et régler.  Shocked  

J'espère que je ne serais pas trop largué par rapport aux 4 temps, car il me manque quelques poneys.  Sad

Tu m’aideras bien Mitch, une petite aspi de temps en temps histoire de ne pas rompre le contact et pouvoir se bagarrer jusqu'au bout. bounce bounce

A bientôt à tous, sportivement.  [url=http://smileys.

Team Manager.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAROLE … presque à domicile. Week-end du 9 / 10 Mai.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TELETHON au circuit Carole ce week end !!!
» Master Chef, diner presque parfait etc....
» info circuit carole
» [Promosport] Carole 2015
» SLALOM DE CAROLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trophée VMA Evolution / Challenge VMA Evolution :: Courses :: Compte rendu-
Sauter vers: